Virginie Limbourg

Les Dames de Kindia

Les Dames de Kindia ont changé. Elles ne sont plus exciseuses. Elles ne reçoivent plus de noix de cola en offrande. Elles n’entendent plus les percussions du wassakhoumba lors des cérémonies. Elles ne donnent plus de jus glacés et sucrés aux fillettes meurtries et affaiblies après le rituel. Ces objets rituels font partie du passé. Les Dames de Kindia ont abandonné la pratique de l’excision. Elles se sont détournées de la tradition et résistent encore aux pressions. “Certaines personnes refusent de boire de l’eau chez nous, ou ne veulent même plus nous parler“. Qu’importe. Elles ont appris un nouveau métier, ont une autre source de revenus et se consacrent désormais à la teinture indigo au sein d’une coopérative.

© Virginie Limbourg. Textes et photos. Tous droits réservés.

wed-dame-de-kindia

web-couteaux

web-dame-de-kindia2

web-noix-de-cola

web-dame-de-kindia3

web-dame-de-kindia-4

web-dame-de-kindia-5

web-wassakhoumba

©Virginie Limbourg. Textes et photos. Reproductions, même partielles, interdites. Tous droits réservés.